Bien que cette compétition soit extrêmement attractive et intéressante,h

http://af.vetementmagasins.infoAprès plusieurs quintés plus réservés aux galopeurs,louis vuitton soldes, enfin,Abercrombie femme, le trot reprendra ses droits,Dior Site Officiel. Si nous adorons la discipline du galop,abercrombie femme, nous avons beaucoup de mal à supporter les handicaps divisés de première épreuve où les arrivées sont totalement incompréhensibles,ralph lauren pas cher. Durant les derniers jours,abercrombie pas cher, ces fameuses épreuves ont d’ailleurs été à la hauteur de leur réputation,Christian Dior. Déroute des favoris, avènements des gros outsiders, bref,si je prends la LAP sur 3 ans,http://affemme.vete, tout simplement pour dire que ces gros handicaps ressemblent à de la loterie, et à rien d’autre,dior pas cher. Ce mercredi 13 mars 2013,Soleil du Fossé attendu ce mercredi 13 mars 2013 à Laval, nous sommes donc très heureux de retrouver le trot,louis vuitton pas cher, qui, en règle générale,abercrombie, offre des arrivées où le mot logique n’est pas matraqué dans tous les sens ! Vincennes ayant fermé ses porters pour quelques semaines après un meeting d’hiver 2012-2013 passionnant mais éreintant, les hippodromes provinciaux ont repris leur droit. Pendant que Cheltenham vit au rythme d’un festival de l’obstacle toujours aussi spectaculaire, Laval,abercrombie pas cher, chef lieu du département de la Mayenne, verra son hippodrome accueillir l’une de ses plus belles réunions de l’année,abercrombie Soldes. L’hippodrome de Laval,polo ralph lauren pas cher, comme celui de Caen d’ailleurs, voit souvent ses jeunes lauréats faire ensuite le show sur la cendrée de Vincennes. Ce jour,abercrombie 2013, le quinté plus s’adressera à des compétiteurs d’âge de très grande qualité. Comme tous les ans,sacs louis vuitton pas cher, le Grand Prix du Conseil Général de la Mayenne devrait déboucher sur un fabuleux spectacle. Avant d’évoquer les différentes forces en présence pour l’édition 2013,lunette louis vuitton pas cher, revenons sur les précédentes où des chevaux de très grande qualité ont fait le show.

Pensons notamment à Nicolas Maria,abercrombie, qui, en 2009, face à une opposition de taille, avait permis au tandem de choc de l’époque, Fabrice Souloy-Jean Michel Bazire, de se mettre en évidence. L’année suivante, alors qu’il espérait faire le doublé en tant que pilote au sulky de son protégé, Rachmaninov Seven. Malheureusement, le grandissime favori du public allait tomber sur un Dig for Dollars des grands jours. Quiby des Caillons, alors en pleine possession de ses moyens, s’imposait plaisamment devant la belle Réédite Gédé. Toutefois,Soleil du Fossé attendu ce mercredi 13 mars 2013 à Laval, ce Grand Prix du Conseil Général de la Mayenne a encore vu plus beau vainqueur l’an dernier. Texas Charm, que certains considéraient alors comme un cheval de trot monté, pulvérisait l’opposition avec Julien Dubois au sulky et faisait afficher l’extraordinaire réduction kilométrique de 1’12’6. Dès lors, comme nous l’estimons énormément et pensons qu’il a l’étoffe d’un très grand, ce bon grand prix de province pourrait un jour se dire qu’il a vu un lauréat de Prix d’Amérique inscrire son nom à son palmarès. Cette année, une fois encore, le plein a été fait puisqu’ils seront dix-huit compétiteurs à tenter l’aventure. Sur le tracé classique lavallois des 2850 mètres de cet anneau à main droite, notre peloton sera divisé en trois parties. Huit chevaux s’élanceront en tête pendant que neuf autres partiront aux vingt-cinq mètres, et qu’un courageux essayera tant bien que mal de rendre la distance de cinquante mètres. Lors de cette épreuve ouverte aux chevaux âgés de cinq à dix ans, la course poursuite promet d’être palpitante, et comme ce fut le cas lors des éditions précédentes,Vincent Leduc / Bo Travail ,http://affemme.vetemen, il sera certainement possible de revenir de l’arrière garde dans une course où le train sera probablement très élevé. Sous une température peu printanière, quatre degrés seulement au thermomètre, nos compétiteurs de classe tenteront d’illuminer la piste pour nous réchauffer quelque peu

Bien que cette compétition soit extrêmement attractive et intéressante, le choix n’a toutefois pas été simple. Après longue réflexion, c’est finalement le beau SOLEIL DU FOSSE (14) qui aura la lourde tâche d’être notre préféré. Cet élève de Thierry Duvaldestin vient d’effectuer une rentrée plus que correct dans un certain Prix de Paris. Evidemment, il n’avait pas le niveau pour rivaliser avec les Ready Cash, Tiégo D’Etang et autres champions lors de ce fabuleux groupe I, mais il n’a toutefois pas démérité. Selon nous, aujourd’hui, il sera à son affaire sur une piste de Laval qu’il connaît parfaitement et sur laquelle il s’est déjà imposé l’an passé. Doué et ayant été retiré de la vente du Prix d’Amérique pour la coquette somme de 240 000 euros, ce cheval de classe a encore de l’argent à prendre selon Thierry Duvaldestin. Sage, il peut rendre victorieusement la distance.

La base de cette épreuve est incontestablement la belle TEMPETE D’AZUR (4). Portant la célèbre casaque d’une écurie de Jean Paul Marmion qui ne cesse de se mettre en évidence sur les hippodromes de province de l’ouest mais également en région parisienne, cette courageuse jument âgée de six ans aux moyens certains, trouve aujourd’hui une belle occasion de mettre tout le monde au pas dans ce grand prix de province. Ayant moins de classe que Triode de Fellière ou que Talicia Bella, elle a pour elle sa grande régularité, ce qui est un atout non négligeable à ce niveau de compétition. Seulement battue par la belle Tornade du Digeon en dernier lieu, partant au premier échelon aujourd’hui, elle a de quoi donner du fil à retordre à ses rivaux.

Matthieu Abrivard avait le choix entre plusieurs compétiteurs dans ce lot et il a finalement choisi de driver le beau SATIN D’AVRIL (8). Cheval dit de trot monté, il vient de prouver qu’il pouvait réaliser des étincelles dans la discipline du trot attelé. Plaisant lauréat ici même, il trouve un bel engagement dans la foulée de son récent succès. Superbement placé aux gains en tête de course, ce cheval dur à l’effort ne devrait assurément pas décevoir ses nombreux preneurs En tête de course, il est difficile d’écarter BEAU MEC (5). Ayant montré de belles dispositions en Scandinavie, il vient de courir de probante manière sur l’hippodrome de Paris Vincennes,le training autogène ou le qi qong,http://affemme.vetementmagasins.info. Fautif pour finir alors qu’il aurait accroché un petit lot, il semble sur la montante, et comme il sera associé à Eric Raffin et sans chaussures, il faut lui accorder du crédit.

Stéphane Meunier aime pratiquer la course en avant, ce n’est un secret pour personne. Très apprécié des turfistes, celui qui a connu une très belle passe il y a maintenant un an de cela, espère enlever ce quinté plus avec USAURIE DE MELODIE (7). Très estimée depuis son plus jeune âge, elle a lutté à plusieurs reprises avec les bons de sa génération. Pouvant prendre le train à son compte, cette jument qui s’élance en tête sera redoutable si elle va de l’avant. Au deuxième échelon, le crack UNIVERS DE PAN (11) peut accrocher un bon lot pour ce qui sera sa réapparition. Enfin, QUICK VIERVIL (15), cheval de classe qui vaut mieux que ses derniers essais, ainsi que SEDUISANT FOUTEAU (3), d’une folle régularité depuis le début de sa carrière, peuvent compléter victorieusement notre pronostic, 14/4/8/5/7/11/15/3. Soleil du Fossé illuminera t-il la piste lavalloise ? Réponse mercredi en début d’après-midi

Dieser Beitrag wurde unter Uncategorized abgelegt und mit , , verschlagwortet. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Hinterlasse eine Antwort